mardi 21 novembre 2017

The Who "Who Are You ?" en 1978 et Sarah jubile !


Comme vous avez pu le constater, Sarah (avec ses faux airs de Romy Schneider ) savait à présent mieux que quiconque ce qu'elle voulait réaliser durant la suite de son existence. Ce qu'elle souhaitait et surtout, ce qu'elle ne supporterait plus du tout comme le fait de faire un métier qui ne lui convient pas .

Elle poursuivit donc son ascension sociale au sein de la maison de disques Polydor et , il faut avouer qu'elle en vit passer des vedettes . Certaines aux abords faciles dont il était aisé de s'occuper du planning et de la future carrière et d'autres plus hautaines qu'elle redoutait de croiser dans les couloirs de la prestigieuse maison de distribution musicale .


Comme nous l'avons dit , les goûts musicaux de Sarah étaient éclectiques , elle pouvait craquer sur de la  variété réputée facile selon les préjugés et sur des groupes de Rock plus pointus et , c'est justement ce qui fut le cas au début de l'année 1978 .

Quel ne fut pas son bonheur lorsque son directeur la convoqua pour lui proposer de travailler avec le groupe Anglais The Who !!

Ce collectif qui depuis 1965 collectionnait les tubes et les concerts magiques la fascinait , elle avait même , de son propre aveu, un petit béguin pour le batteur Keith Moon et ses facéties assez déroutantes.

Elle les avait vus sur scène en 1971 , l'année ou The Who publiaient leur superbe disque "Who's next"et , il n'était pas rare d'entendre Sarah fredonner "My generation", "Pinball Wizard " ou encore" Baba O'Riley" 




En 1978 , le quatuor connaissait une légère perte de vitesse et Alain Ventaire , le PDG de Polydor prit donc rendez-vous avec Sarah afin de lui annoncer la rude tache et , il faut l'avouer...la bonne nouvelle !!


C'est par un  jour frais de février que la rencontre eu lieu dans le joli bureau feutré que Sarah occupait depuis quelques mois au septième étage de l'immeuble de la boite de production de vinyle .


Pete Towhshend, précédé de Roger Daltrey, John Entwistle et de Keith Moon s'installèrent  face à Sarah avec l'envie certaine de signer le renouveau de leur carrière .

-Je vais m’occuper de tout ce qui peut paraître rébarbatif pour vous afin que vous puissiez créer  un album avec , si possible quelques 45 tours à succès dans les meilleurs conditions , leur dit elle avec une jubilation exquise qui fit rosir ses oreilles et ses joues .

Nos quatre compères furent d'accord et Roger Daltrey (le chanteur du groupe ) lui demanda une faveur qui pour lui et le collectif avait une grande importance :

-Nous voulons pouvoir réaliser ce huitième album studio dans la plus grande tranquillité et nous n'avons pas envie d'avoir un délai pour la livraison, du moins pas une date trop proche , vous voyez?

-Parfaitement, Roger , répondit  Sarah , je vous propose une date pour l'été, disons pour le 18 août 1978 .

Un peu Surpris, Roger Daltrey accepta tandis que Pete Towhshead , le guitariste et compositeur de The Who proposa un délais d'un mois supplémentaire ou cas ou l'inspiration ne viendrait pas illico .

En fin de matinée, le contrat fut signé et Les Who rentrèrent en studio pour graver leur huitième 33 tours.




Sarah n’était pas peu fier en rentrant chez elle, elle venait de travailler en étroite collaboration avec un des groupes phares de sa jeunesse et , cette dernière se poursuivait avec joie puisque elle participait à leurs prochaines créations .

Henri n'en croyait pas ses yeux et pourtant , c'était bien vrai, Sarah mettait tout en oeuvre pour accomplir ses passions car l'existence était faite pour çà .


Quelques mois passèrent , Sarah et Henri partirent en vacances et le mois d’août débuta avec une belle nouvelle pour Sarah .


Le 9 août 1978 , elle trouva sur son bureau la maquette achevée avec la pochette réalisée du nouvel album des Who qu'elle avait pris sous son aile . Il était fini et prêt à la distribution à la date convenue , à savoir le 18 août 1978 :

 Elle ouvrit la pochette et posa le disque sur la platine, puis, elle prit une cigarette et s'asseya dans son fauteuil  pour écouter  :



La livraison se nommait "Who are you ? " et ce huitième album du groupe The Who, bien qu'il ne fut pas aussi réussi que les classiques de 1971 "Who's next" et "Quadrophenia" de 1973 fut un grand succès et une belle empreinte musicale de la fin des années 70 et , Sarah était fier d'y avoir de près contribué. 

16 commentaires:

OX Jerry a dit…

Comme nous l'avons dit , les goûts musicaux de Sarah étaient éclectiques , elle pouvait craquer sur de la variété réputée facile selon les préjugés et sur des groupes de Rock plus pointus et , c'est justement ce qui fut le cas au début de l'année 1978 .

Quel ne fut pas son bonheur lorsque son directeur la convoqua pour lui proposer de travailler avec le groupe Anglais The Who !!

Ce collectif qui depuis 1965 collectionnait les tubes et les concerts magiques la fascinait , elle avait même , de son propre aveu, un petit béguin pour le batteur Keith Moon et ses facéties assez déroutantes.

Elle les avait vus sur scène en 1971 , l'année ou The Who publiaient leur superbe disque "Who's next" et , il n'était pas rare d'entendre Sarah fredonner "My generation", "Pinball Wisard " ou encore" Baba O'Riley"

A L'Ouest a dit…

Mais qui est cette Sarah ? Tu l'as inventée ?
J'ai connu des gens, tous du même clan qui ont bossé comme directeur artistique chez Polydor, mais dans les années suivantes...

Marité a dit…

Eh bien, Sarah a eu de la chance... moi aussi j'ai vu "Les Who" en vrai de vrai à la fête de l'huma en 1972 :-)
GROS BECS

dom a dit…

Elle a de la chance, sarah !
Bon jeudi : toute contente, j'ai fini mon poster mais il y a encore des petites bricoles, dans la pièce, à fignoler, pour que tout soit dans la même ambiance ...
Il a fait, hier, une superbe journée, malheureusement le vent est venu dans la nuit, accompagné de fraicheur ...
Gros bisoux, cher jerry

écureuil bleu a dit…

Bonjour Jerry. Sarah a fait là une belle rencontre. Bon après midi !

Cergie a dit…

Finalement le destin est fait de hasard tout autant que de détermination. Sarah a été là au bon moment et elle a l'air bien sérieuse désormais

Tmor a dit…

ON replonge dans le passé en se disant que parfois on est passé à côté de certaines choseS. Les Who oui je suis un peu passé à côté. Mais c'est pas de ma faute, voici ma référence : https://www.dailymotion.com/video/xdcnhs

Solange a dit…

Parfois la vie fait bien les choses!

rené jeanine a dit…

the Who, tout est bien parti pour Sarah ! bravo pour elle, merci pour tes recits cher Jerry bonne soiree nisees

MickaelD a dit…

A la question Who are you ? je n'ai toujours pas de réponse mais Sarah semble trouver sa voie petit à petit ;) Bonne fin de semaine Jerry @+

trublion a dit…

on n' imagine pas les dessous du monde de la musique et des groupes !
IL y a bien plus de groupes en difficulté que de groupes qui percent
Bonne soirée
Amitié

eva a dit…

Heu... Sarah, elle fait juste signer les contrats ? et puis, elle part en vacances... C'est cool comme boulot...

fabienne bille a dit…

... juste un bon soir en passant ici, dans la musique chacun trouve son bonheur, comme dans une librairie, après allez au concert c'est un plus... ;-)bon mois de décembre Jerry Ox...

Roger Gauthier a dit…

Wizard avec un z, Jerry, avec un z ! Pas grave, je te tire la pipe, les Anglais ont de drôles de façon d'écrire leur langue de toute façon.

L'étendue de tes connaissances musicales me fascine. Je suis aussi un fan de ce groupe. :)

Ariaga a dit…

On s'attache à Sarah ...Amitiés.

chatou11 a dit…

Bonjour mon cher magicien et merci de toujours passer par chez moi. Ah les Who que de souvenirs. La photo de Sarah (alias Romy) est bien triste et je crois qu'elle était malheureuse à ce moment là. Sans doute la perte de son fils.
je te souhaite une bonne fin de semaine et t'envoie plein de bisous audois
chatou